Conseils

Carences et changements de comportements alimentaires.

IMG_8314

L’homme est omnivore, c’est-à-dire que son système digestif est adapté à la consommation de produits animaux et végétaux.
Son alimentation est composée de protéines, lipides, glucides et minéraux et son besoin en énergie dépend de l’âge, de la taille et de l’activité de chaque individu.
La répartition théorique en énergie apportée par les aliments est de 50 à 55 % de glucides, 30 à 35 % de lipides et 10 à 15 % de protides.
La satisfaction de ses besoins énergétiques quantitatifs et qualitatifs est extrêmement liée aux conditions socio-économiques du sujet .
Dans la société moderne l’excès d’énergie dans nos assiettes et la pratique de régimes d’exclusion comme c’est le cas pour le végétalien et le vegan qui ne mangent ni viande, ni poisson, ni aucun autre produit d’origine animale ( œufs, miel, produits laitiers), peuvent poser problème. Un excès d’apport calorique, en particulier issu d’aliments gras et sucrés conduit à l’obésité, le diabète, le cancer et bien d’autres maladies et l’exclusion de certains aliments nécessaires à l’équilibre alimentaire peut provoquer des carences nutritionnelles.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s