Conseils

Quel avenir pour le bio?

biobio&1

 

 

 

 

 

 

 

Le bio est encadré par une réglementation européenne depuis 1991. Sa production a pour objectif le respect de l’environnement, de la biodiversité et du bien-être animal, elle n’interdit pas les traitements mais l’utilisation des produits de synthèse. Seuls les produits qui respectent ce cahier des charges peuvent porter le logo bio européen et la marque AB.
Avec la prise de conscience croissante du besoin de mieux respecter notre environnement, l’agriculture biologique a bénéficié d’un phénomène de mode qui a fait exploser ses ventes. Auparavant les aliments issus de l’agriculture biologique étaient présents dans les magasins spécialisés, mais aujourd’hui ils se trouvent en abondance dans les étalages des grandes surfaces qui en ont fait un produit d’appel à des niveaux de prix défiant toute concurrence. Des questions se posent sur le juste prix payé aux agriculteurs et le respect des cahiers des charges. En effet, la réglementation en agriculture bio interdit l’usage de produits chimiques de synthèse ce qui nécessite plus de main d’œuvre et des coûts de production supérieurs à l’agriculture conventionnelle. Dans ces conditions comment expliquer que des produits issus de l’agriculture biologique soient proposés à des prix inférieurs aux produits conventionnels ?
Est-ce que le producteur est vraiment payé au juste prix pour sa production ?
Est-ce que la demande de masse créée par les grandes centrales n’est pas en train de tuer le Bio?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s