Conseils

Pourquoi se passer des bienfaits des haricots secs?

23 millions de tonnes de haricots secs sont produits dans le monde, principalement en Inde, aux États-Unis, au Brésil et en Chine. La France vient loin derrière avec à peine 403 mille tonnes. Rouge, coco, flageolet et lingots, il existe toutes sortes de haricots pour notre plus grand plaisir. Originaire du Pérou et du Mexique, il a été introduit en Europe par Christophe Colomb. 

Le haricot est riche en fibres, en glucide, en calcium et en fer. Il pourrait diminuer le risque de maladies cardiovasculaires et diminuer les risques de cancer du côlon. Riche en protéines, sa consommation devrait être fréquente pour ceux qui limitent la consommation de protéines animales.

Pour mieux déguster les haricots secs, il faudra les faire tremper avant de les faire cuire. On les laisse tremper toute une nuit.

Le lendemain, on les lave bien. Dans une cocotte, on fait revenir deux têtes d’ail dans deux cuillères à soupe d’huile de tournesol, on ajoute le sel et le poivre puis les haricots essorés. Pour la cuisson, on ajoute deux à trois pouces d’eau froide au-dessus des haricots. Fermer la cocotte et faire cuire à feu doux pour qu’ils gardent leur forme. Les laisser cuire une heure, mais vérifier la cuisson 10 minutes avant la fin. 

Une fois cuits, ils se congèlent très bien.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s